POUR ITERNATURA, LE TOURISME EST, FONDAMENTALEMENT, UN PHÉNOMÈNE DE COMMUNICATION ENTRE UN TERRITOIRE, UN ESPACE, UN PATRIMOINE ET SES VISITEURS.

Ces éléments participent à la conception d’espaces touristiques, une conception qui a évolué au fil du temps en fonction des techniques utilisées pour les construire. De plus, l’apparition de nouvelles technologies permet de nouvelles interactions avec notre environnement : connexion constante avec des sources d’information, géo-localisation et réalité augmentée.

Il s’agit de technologies qui permettent de reconfigurer l’espace touristique et, par voie de conséquence, d’ouvrir des perspectives sur de nouvelles capacités d’expérience et de signification pour connaître, interpréter, découvrir et établir des liens avec le cadre environnant.

Ces outils permettent de concevoir des espaces inédits (lieu + communication) d’expériences culturelles (et de loisirs) qui s’articulent autour de nouvelles narrations : en mettant en valeur des patrimoines émergents et en s’élargissant à un domaine à explorer et à construire.

Dans ce contexte, on pourrait dire que la communication obéit à de nouvelles lois, et que la participation et les réseaux ont acquis une importance extraordinaire. Il faut donc en tenir compte pour relever ce défi et utiliser d’autres modalités de communication et d’interaction.

Notre approche se base sur la narration transmédia, la technique consistant à communiquer et à raconter une expérience sur de multiples plateformes et sous différents formats faisant appel aux technologies numériques actuelles. Cela revient à avoir recours à des outils de communication (web, apps…) nouveaux et diversifiés, à utiliser le récit et le jeu comme outils d’implication et à induire ou favoriser la participation. Du point de vue de la production, cela implique la création de contenus qui impliquent l’audience grâce à l’utilisation de techniques enrichissant son expérience touristique.

Les récits sont un vecteur de réussite pour les destinations touristiques

 

Les destinations touristiques sont l’âme de l’expérience touristique et elles ont la capacité de la structurer. Il s’agit de faire du récit (conte, histoire) le véritable axe central d’un voyage pour qu’il nous fasse rêver et tomber sous le charme d’une destination. Le fait d’y ajouter la technologie numérique permet une expérience utilisateur améliorée et plus riche. La combinaison de ces deux éléments nous offre un outil puissant et novateur pour mettre un lieu en valeur : le doter de l’esprit ou du genius loci, ou, en termes modernes, la narration transmédia.

Dans un univers transmédia, chaque récit devient un produit touristique, les différents médias s’articulant sur le territoire comme un plateau de jeu sur lequel le visiteur est le protagoniste et joue un rôle actif.

Iternatura ne se limite pas à appliquer la technologie mais dynamise la destination touristique autour de celle-ci. Pour y parvenir, notre société établit des liens entre le public visiteur et l’offre commerciale de la destination : il s’agit de procéder à l’implantation et à la diffusion de geobranding, place branding ou destination marketing, autrement dit, de communiquer l’image d’un territoire à un marché cible.

Cette approche contribue à protéger et à promouvoir la diversité et les offres dotées de moins de ressources et d’une faible capacité de visibilité par des moyens conventionnels. Nous considérons ce concept comme un service intégral et une réponse intelligente au développement durable local.

Iternatura_1920x600

Résultats

01.

GÉNÉRATION D’UNE NOUVELLE OFFRE TOURISTIQUE CULTURELLE DE QUALITÉ.

La culture en tant qu’élément catalyseur de l’offre sert à préserver et à faire connaître les symboles identitaires du lieu.

02.

AMÉLIORATION DES RELATIONS TOURISTES-CITADINS.

La cohabitation entre visiteurs et résidents doit être non seulement harmonieuse mais aussi synergique et donner lieu à une complicité citadine.

03.

ÉTABLISSEMENT DE RELATIONS DIRECTES ENTRE LES PETITS COMMERCES ET LES VISITEURS.

Le géo-positionnement des petits commerces, complices dans la dynamique de jeu, est disponible pour les touristes.

04.

DIVERSIFICATION DES PRINCIPAUX FLUX DE VISITE GRÂCE À DE NOUVEAUX PRODUITS.

Les ressources potentielles du lieu sont mises en valeur pour faire face au besoin de détourner l’engorgement vers de nouveaux espaces à usage touristique.

05.

PRÉSENCE RENFORCÉE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.

Les nouveaux canaux de communication et la possibilité de les associer aux réseaux sociaux constituent une modalité de promotion et d’accès.

06.

AUGMENTATION DE LA CAPACITÉ DE CHOIX DU TOURISTE ET DE SON INDÉPENDANCE.

Le touriste se transforme en un voyageur ou explorateur, protagoniste de son expérience.

07.

EXPLOITATION DE CONTENUS ISSUS D’AUTRES DOMAINES.

Le marketing de contenus de qualité permet d’enrichir, faciliter, augmenter et actualiser l’expérience de voyage.

08.

IMPLICATION ET LIEN AVEC D’AUTRES INITIATIVES.

travaillant dans la même direction telles qu’offre locale, centres d’interprétation, musées…

09.

DÉPASSEMENT DE L’INVISIBILITÉ.

Grâce à la collecte de big ou small data. Le consommateur de type millennial se caractérise par un comportement« invisible » dans sa relation avec la destination mais, en même temps, il espère vivre une expérience hyper-connectée avec son entourage et transmettre les émotions captées. Il est cohérent avec les nouvelles façons de voyager.